Le Groupe Clientis augmente son résultat opérationnel et réduit ses coûts

08.03.2019


Durant l'exercice 2018, les 15 banques régionales faisant partie du Groupe Clientis ont augmenté le résultat d’exploitation et réduit les coûts dans le même temps. Le changement de fournisseur informatique au début de 2018 s'est clairement répercuté par des charges moindres. Le total du bilan a franchi le seuil des 15 milliards de francs. Des nouveautés importantes s’annoncent une fois de plus en 2019, notamment une présence améliorée de la marque et des innovations numériques.

«L’année 2018 s’est écoulée de manière réjouissante pour notre Groupe» a déclaré Andreas Buri, CEO de la Clientis SA, le centre de compétence et de services en commun du Groupe. «Les banques Clientis ont continué d’améliorer leur efficacité opérationnelle.»

Les opérations d’intérêts, à partir desquelles les banques Clientis génèrent plus des trois quarts de leurs revenus, a continué à évoluer positivement. Le résultat brut des intérêts a pu être augmenté de 1,6% à CHF 165 mio, le résultat net des intérêts de 0,9% à CHF 170 mio. Le résultat d’exploitation d’ensemble (résultat de l’activité bancaire ordinaire) a progressé de 1,4% à CHF 219 mio. Dans le même temps, les banques maîtrisent leurs coûts: elles ont ainsi pu économiser tant dans les charges de personnel (-0,7%) que dans les autres charges d’exploitation (-9,1%); pour ces dernières, les coûts informatiques ont eu un impact financier moindre de CHF 6 mio après le changement de fournisseur début 2018. Globalement, les charges d’exploitation ont baissé de 4,2% à CHF 124 mio. Les banques Clientis comptaient 624 collaborateurs occupant 512 postes à temps plein sur leurs 68 sites, soit une augmentation de quatre équivalents temps plein.

Comme l’effet spécial du remboursement du Fonds d’entraide RBA (période de l’année précédente: CHF 12 mio) n’a plus lieu d’être, le bénéfice du Groupe a reculé comme attendu de 10% à CHF 63,4 mio. Après élimination de cet effet spécial, le résultat d’exploitation (résultat opérationnel) a une nouvelle fois augmenté de 9,4% ou CHF 6,6 mio à CHF 77,0 mio par rapport à l’exercice précédent. En conséquence, le ratio charges/produits s’est amélioré de 3,7 points de pourcentage à 57,9%.
 

Portefeuille de crédits à faible risque

Le total du bilan a progressé de 5,0% à CHF 15,3 mrd en 2018. Dans leur activité principale que sont les financements hypothécaires, les banques Clientis ont progressé de 4,4 %, surperformant ainsi le marché dans son ensemble, en dépit de principes de financement prudents inchangés. A la fin de l’année, l’encours des hypothèques s’élevait à CHF 12,4 mrd. L’ensemble des prêts à la clientèle a progressé de 4,2% à CHF 13,0 mrd. Le portefeuille de crédits reste sans changement à faible risque, 96% des prêts restant adossés à des créances hypothécaires. Les pertes effectives de crédits sont restées marginales à 0,3‰ des prêts.

En comparaison avec le secteur, 84% des prêts à la clientèle sont couverts par des dépôts de celle-ci, le taux continuant de s’améliorer légèrement. De nouveaux dépôts de la clientèle de CHF 481 mio nets ont afflué vers les banques Clientis en 2018 en dépit des taux d’épargne bas; leur encours a augmenté de 4,6% à CHF 10,9 mrd.
 

Exigences en matière de fonds propres nettement surpassées

La forte dotation en capitaux propres a encore été améliorée de 4,1% à CHF 1,37 mrd, tandis que le ratio total des fonds propres a été porté à 19,2% (exercice précédent: 19,0%). Elle dépasse donc de plus de moitié l’exigence légale de 12,3%.
 

Conclusion positive sur le grand projet informatique

Depuis le début de 2018, Inventx AG est le nouveau fournisseur d’informatique bancaire complète et complexe. «Le bilan est très positif dans les trois domaines clés, à savoir les délais, la qualité et les coûts», constate Andreas Buri avec satisfaction. 10 autres banques régionales se sont ralliées au changement de prestataire des 15 banques Clientis. Il conduit à une nette réduction des coûts d’exploitation informatique dans tous les établissements.
 

Meilleur rating confirmé

En janvier 2019, l’agence de rating Moody a confirmé l’évaluation «A1» pour la qualité de débiteur à long terme, la note la plus élevée «Prime 1» pour les dettes à court terme, ainsi que des perspectives «stables» – ceci également après l’annonce de sortie de la Clientis Zürcher Regionalbank du Groupe à fin 2019. Le rating reste ainsi au niveau le plus élevé pour le Groupe depuis la première évaluation de 2005.
 

Poursuite du développement de la numérisation

Les banques Clientis continuent de faire progresser la numérisation. L’app innovante «Clientis ImmoSnap» a été lancée en 2018 à l’intention des clients, leur permettant d’estimer la valeur d’un bien immobilier. Une nouvelle présentation conviviale e-Banking a d’autre part été lancée. Dans l’année en cours, un nouveau portail clients sera intégré à Internet, ainsi que l’introduction de prolongations en ligne d’hypothèques. Entre autres choses, les processus de crédit seront numérisés et un dossier de crédit électronique sera créé pour accroître l’efficacité interne. En outre, les signatures seront numérisées, dans un premier temps dans les transactions de guichet.
 

Avant la nouvelle présence sur le marché

Dès juillet 2019, les banques Clientis se présenteront sur le marché avec une marque redéveloppée – plus fraîche, plus expressive et plus claire. Les adaptations les plus frappantes sont des images en couleur au lieu du noir et blanc comme jusqu’à présent et une police de caractères moderne et plus lisible. La communication mettra en évidence les atouts des banques Clientis, dont l’agilité et la proximité permettent de prendre des décisions rapidement et in situ.
 

Maintenir le bénéfice 2019 de l’activité opérationnelle

Les économistes s’attendent à une croissance nettement plus faible en Suisse en 2019. Pour les banques régionales avec leur activité de base que sont les financements immobiliers, l’évolution du niveau des taux d’intérêt ainsi que les perspectives dans l’industrie du bâtiment sont d’une importance notoire. Le Groupe Clientis présume que les taux d’intérêt resteront à un niveau très bas. Alors que l’activité de construction ralentit dans certaines parties de la Suisse, on s’attend à ce qu’elle soit comparable à celle de l’année précédente dans les zones de marché de Clientis. Grâce à l’important capital-confiance témoigné par la clientèle, les banques Clientis sont susceptibles d’accroître leur volume d’affaires également en 2019. Elles devraient donc pouvoir maintenir le bénéfice de l’activité opérationnelle au niveau précédent.
 

Conférence de presse annuelle de Groupe Clientis: communiqué de presse (PDF), exposés et rapport de gestion