Amortissement et optimisation fiscale

Les hypothèques servant au financement de logements en propriété sont à amortir dans les 15 ans ou au plus tard à l'âge de la retraite à 66% au maximum de la valeur vénale. Vous avez ici le choix entre une variante directe et une variante indirecte.

Amortissement direct

En cas d'amortissement direct, vous remboursez régulièrement un montant constant à la banque. Ce faisant, la dette hypothécaire est réduite d'année en année et ainsi le montant de l'intérêt hypothécaire.

Amortissement indirect

En cas d'amortissement indirect, le montant de la dette hypothécaire demeure constant. Vous virez annuellement le montant servant à rembourser l'hypothèque sur votre PRIVOR compte prévoyance en nantissement auprès de la banque. Votre avoir sur le compte de prévoyance sera utilisé pour rembourser l'hypothèque au plus tard à l'âge de la retraite.

Optimisation de la prévoyance et fiscale

Les avoirs du pilier 3a font l'objet d'un privilège fiscal, puisqu'ils servent à la prévoyance vieillesse ou au financement d'un logement en propriété. En versant régulièrement sur votre PRIVOR compte prévoyance, vous obtenez un rendement attrayant, assorti d'avantages fiscaux, et vous constituez votre prévoyance vieillesse dans un même temps.
Dans l'amortissement indirect de votre hypothèque, vous pouvez de plus toujours déduire entièrement de votre revenu imposable les intérêts dus à la banque.